Rum et Snaar

Merci à Manda de m’avoir remis Rum et Snaar en mémoire.

Merci à Roland de me les avoir fait découvrir, il y a des décennies d’ici. Quels souvenirs de déconnade avec les mélodies les plus rythmées !

Grand moment de plaisir en écoutant le fichier, un concert, qu’elle m’a envoyé, tout en cuisinant.

Publié dans musique | Laisser un commentaire

Petit plaisir au lever du soleil

J’avais bien remarqué des trous sous les tuiles de rives de la maison du voisin, je me disais que ça devait faire un nid parfait pour des mésanges.

Ce matin, j’ai vu un beau ballet de chauves-souris, virevolter autour du toit, s’accrocher au mur, puis chacun rentre à la maison.

Je n’espère qu’une chose, c’est que le voisin ne se décide à peindre le pignon de sa maison et rebouche ces trous.

Chauves-souris voisin

 

Publié dans blog | Laisser un commentaire

Facebook

Bonjour les amis !

J’ai toujours eu du mal à utiliser ce mot pour des personnes de contact Facebook que je ne connais même pas. Fermons la parenthèse.

J’ai remarqué qu’étant plutôt informaticomaniaque (je n’oserais pas dire geek), j’étais au moins toutes les 5 à 10 minutes devant mon écran pour vérifier ma messagerie et mon actualité Facebook. Avec le sentiment qu’une partie des publications, je préfèrerais les entendre de la bouche de mes « vrais » amis plutôt que de façon impersonnelle sur un ordinateur.

Alors décision : j’ai progressivement changé le paramètre de publication de mes amis : vos « statuts » n’apparaissent plus sur mon mur. Je reste membre pour autant. Si vous m’identifiez sur une photo, ans un statut ou un commentaire, je le verrai et répondrai. J’ai aussi supprimé le « chat » (tchatche) sauf pour Martine et mes enfants.

Quand je veux prendre des nouvelles d’un ami, je vais visiter son profil : voir ses dernières photos de vacances, etc.

Je ne publierai sur mon mur Facebook que ce qui me semble important : informations, pétitions, transfert d’info venant de groupes, invitations à des activités de dojos ou pour le jin shin jyutsu.

Ne restent publiés sur mon mur que les informations de quelques personnes, les publications des groupes et des pages que j’ai sélectionnées : les groupes et dojo zen, l’écologie, la permaculture, etc. Vous pouvez aussi comme au temps préhistoriques d’internet m’envoyer un email via Facebook ou à mon adresse email. Et nous sommes toujours heureux de recevoir de la visite en vrai à la maison ou ailleurs 🙂

N’y voyez pas un manque d’intérêt pour votre personne, mais je me suis rendu compte du temps incroyable qu’on passe sur ces machins. Cette réflexion est arrivée au moment où je me suis remis à faire une heure de marche à pied chaque jour. Ça me semble bien plus bénéfique pour ma santé (physique et mentale).

Voyez par exemple ce que j’ai trouvé lors de ma première ballade dans le bois de Baudour :

lutin

 

Ça  vaut la peine d’ouvrir l’image dans un autre onglet et de faire un zoom, sur le petit texte, par exemple.

Publié dans blog | 2 commentaires

Premier rakusu autour du cou

rakusuC’est il y a longtemps. Le petit Jean organisait encore des journées de zazen à Viroinval, si je me souviens bien du nom du village.

J’étais mal, je tremblais comme une feuille, j’étais débutant et voulais m’enfuir et rester là, tout en même temps.

Anne, qui dirigeait la journée, a pris son rakusu brun, a posé la petite pièce avec un triangle brodé sur son front, sur le mien, nos regards se sont rencontrés dans une bienveillance illimitée, sans aucun jugement, et je me suis assis, sans comprendre ce qui se passait.

Depuis lors, je suis assis, et je reste ainsi, dans l’ainsité.

C’était le premier moment « i shin den shin » que je vivais.

Pour toi, Anne Victoire, le plus profond des gasshô.

 

Publié dans blog | 3 commentaires

Daishin

AviothElle peut paraître brute comme une des petites bûches qu’elle rentrera cet hiver.

Mais la Voie qu’elle suit ne l’est pas.

Toutes deux réchauffent gentiment quand on les allume.

 

Elle peut paraître rêche comme les mailles du tricot de la laine qu’elle a tissée.

Mais elle est tellement riche, un trésor inestimable.

Daishin, Vaste esprit

(Inspiré du Shôdôka)

Publié dans blog | Laisser un commentaire

Bienheureux les…

4268707f

 

La naïveté est une forme d’ignorance qui rend heureux, ou qui préserve de la dépression.

Celui qui se dit « réaliste », qui croit avoir compris, pire le cynique, n’en est jamais qu’une victime de l’ignorance de la vacuité qui est la règle fondamentale.

Je voudrais reprendre ce blog, mais voudrais le faire avec discrétion. C’est un héritage aux fouineurs. Je vais remplir les trous de ce journal, un quotidien qui ne l’est plus depuis longtemps, en utilisant un code, il désignera les articles qui sont hors de la ligne du temps.

Publié dans blog | Un commentaire

Rentrer à la maison en passant par le bois

Le pli est pris, enfin, je crois.

Comme le petit chaperon rouge, quand je ne suis pas pressé, pour rentrer du boulot, je reprend un train une fois arrivé à destination, un omnibus jusqu’à une gare un peu plus loin, ou plus près de la maison, et qui me permet de rentrer à pied, en faisant un détour par le bois.

C’est une vingtaine de minutes de calme, le plein de sons, d’images, d’odeurs.

bois_herchies

 

Publié dans blog | Laisser un commentaire

K’s Choice – No surprises

Quand des voix que j’adore reprennent un groupe et une chanson que j’adore…

Et quand Regina Spektor s’y met :

Et le meilleur pour la fin :

Publié dans musée | Laisser un commentaire

Paul Bourgoignie

Portrait-du-poète-Paul-BourEn ce qui concerne le surréalisme belge, il n’y en a plus que pour le gros Magritte. C’est vrai que ça passe bien sur Instagram, que ça permet de faire la pub des bienfaisants fabricants d’électricité, d’air conditionné etc.

Info sur Paul Bourgoignie : ici

Je chipotais dans ma collection des Poquettes volantes ce matin pendant une pause thé.

Je partage quelques extraits de « Moroses mots roses ».

 

 

Si dieu est infini, qu’on en finisse !

~

Le Verbe est infinir

~

L’infini reste sur sa faim

~

J’ai des fins de moi difficiles

~

Le bas de soi

~

Elle lui avait plu, il en était transi

~

RELATIVE
TEL VARIE
LA VERITE

Publié dans poésie | Laisser un commentaire

Marche matinale

marcheC’est un roman qui m’a inspiré de rester dans le train jusqu’à la Gare Centrale, plutôt que de m’engouffrer dans le métro de la Gare du Midi. Résultat, je perds à peine 5 minutes, mais je gagne 10 minutes de marche dans la ville.

A la voir ainsi, Bruxelles, je me suis mis à rêver au voyage temporel, à voir les petites maisons du Mont des Arts, à voir l’ancien Palais du Coudenberg. C’est beaucoup plus difficile de la voir dans 50 ans. Va-t-elle s’adapter et faire face à toutes ces crises que nous connaissons ?

Et pourtant, de m’y promener, de sentir rien que par cette marche de 10 minutes l’énergie dans mes mains ouvertes, je redeviens optimiste, la transition est en route ici aussi, peut-être pas dans le centre historique et administratif, mais là ou sont les gens (ici, on croise plus de navetteurs que des echte brusseleirs), à Ixelles, à Schaerbeek,…

J’arrive au boulot en pleine forme. Et ce soir, ce sera idem, je prend à nouveau le train omnibus qui me dépose à l’orée du bois, ça me permettra 15 minutes de ballade.

Publié dans blog | Un commentaire