Premier rakusu autour du cou

rakusuC’est il y a longtemps. Le petit Jean organisait encore des journées de zazen à Viroinval, si je me souviens bien du nom du village.

J’étais mal, je tremblais comme une feuille, j’étais débutant et voulais m’enfuir et rester là, tout en même temps.

Anne, qui dirigeait la journée, a pris son rakusu brun, a posé la petite pièce avec un triangle brodé sur son front, sur le mien, nos regards se sont rencontrés dans une bienveillance illimitée, sans aucun jugement, et je me suis assis, sans comprendre ce qui se passait.

Depuis lors, je suis assis, et je reste ainsi, dans l’ainsité.

C’était le premier moment « i shin den shin » que je vivais.

Pour toi, Anne Victoire, le plus profond des gasshô.

 

Ce contenu a été publié dans blog. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Premier rakusu autour du cou

  1. Pascal dit :

    Bonjour,
    Est-ce possible de te retrouver sur un des réseaux sociaux ?
    Gassho

  2. Thierry dit :

    Bonjour Pascal, c’est fait, nous sommes en contact sur Facebook 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *