Paul Bourgoignie

Portrait-du-poète-Paul-BourEn ce qui concerne le surréalisme belge, il n’y en a plus que pour le gros Magritte. C’est vrai que ça passe bien sur Instagram, que ça permet de faire la pub des bienfaisants fabricants d’électricité, d’air conditionné etc.

Info sur Paul Bourgoignie : ici

Je chipotais dans ma collection des Poquettes volantes ce matin pendant une pause thé.

Je partage quelques extraits de « Moroses mots roses ».

 

 

Si dieu est infini, qu’on en finisse !

~

Le Verbe est infinir

~

L’infini reste sur sa faim

~

J’ai des fins de moi difficiles

~

Le bas de soi

~

Elle lui avait plu, il en était transi

~

RELATIVE
TEL VARIE
LA VERITE

Ce contenu a été publié dans poésie. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *